Notre Histoire

J’aimerais dire que les anecdotes ci-après ne sont rien face à la richesse et à la diversité du lieu qui prend vie à chaque service. Rien comparé à la diversité humaine, à la qualité des atmosphères et des folies qui y sont cultivées.

Des tranches de vie entières se découpent dans ce théâtre. En un mot, ce sont les personnes qui font le lieu… c’est-à-dire vous ! 

Merci.

Beau voyage dans le temps,

Yann

1996 

Normandie, Louviers 

Entrée de Yann à l’école hôtelière. 

Rencontre avec Nono, alias Arnaud, qui rejoindra le navire du Resto-Zinc en 2010.

Premier extra en restauration : le métier se révèle une clef vers l’autonomie et la liberté.

2000 

Paris, rue de la Roquette 

Le restaurant “Les Marcheurs de Planète” est créé par Anne et Patrick, soixante-huitards affutés aux questions du commerce et des idées engagées pour une alternative mondiale. “Le monde n’est pas une marchandise” est une réalité aux Marcheurs.

Louviers, le Touquet, Dublin 

Jehanne & Yann quittent l’école hôtelière. Ils ont le projet de monter un bistrot. Ouvrir une Omeletterie, “La bonne poule“. Mais d’autres opportunités se glissent sur le chemin : Jehanne part à Dublin pour l’ouverture d’un restaurant gastronomique, Yann fait une saison de cuisine à Majorque puis rejoint Jehanne à Dublin : il fait alors une rencontre décisive avec Gavin Watchorn, qui l’embauche comme caviste. Reprise des études en anglais et obtention du WSET Advanced Certificate. Début d’étude pour le Diploma. 

Le et les mondes des vins s’ouvrent.

2003 

Paris 

Création d’un club de dégustation “Le vin sur vingt” dans le sous-sol d’une cave de Paris 13. Ces dégustations n’ont jamais été interrompues : aujourd’hui elles ont lieu toutes les semaines chez le caviste “Le Sourire au pied de l’échelle”. Des ateliers ouverts à tous, et des demandes de toutes sortes pour des séances allant de la réunion de famille à la cohésion d’équipe en passant par l’expertise d’un sujet. 

Rencontre avec Raphaël Gimenez, alors  caviste. Yann lui achète des bouteilles pour ses ateliers dégustation, il deviendra un mentor ou un parrain, un grand cœur doublé d’une personnalité et d’une culture sans limite. Il mettra Yann sur les rails pour différents voyages en Bourgogne ou dans le Rhône, un compagnon de route qui continue de nourrir et d’inspirer Yann aujourd’hui, ainsi que toute l’équipe.

2004 

Paris, rue de la Roquette 

Arrivée des jeunes pousses, Yann et Jehanne, au 73 rue de la Roquette. Il faut croire que le sol y est suffisamment fertile et minéral, car le lieu deviendra un véritable terreau pour ces graines qui s’y épanouillerons (réf. “Le loup en slip” de Wilfrid Lupano). Le temps et les racines font leur œuvre, les arbrisseaux deviendront des charmes, des chênes, des boulots et bien d’autres essences.

11 avril 2005 

Reprise officielle du Resto-Zinc des Marcheurs de Planète par Jehanne et Yann. 

Tous les bénéfices réalisés sont investis dans la constitution d’une cave digne de ce nom ! La carte des vins approche vite un trop grand nombre de lignes pour être lisible.

Lancement des Brunchs et des activités culturelles les dimanches après-midi. L’esprit du lieu se devine déjà, à retrouver un peu ici

2006 

À force de fréquenter des artistes et des musiciens, Yann se met à écrire des chansons. Les clients servent de cobayes, l’écriture survient bien souvent à la fermeture, bien tard dans la nuit, après le coup de balai… 

2007 

Un album de 5 titres signés par Yann est produit à 1000 exemplaires : un succès d’estime ?

Début de collaboration avec Taka, chef japonais. Les omelettes des Marcheurs de planète deviennent une vraie signature. Les clients traversent Paris pour en manger, l’équipe n’est pas peu fière ! 
> Taka vient de monter son adresse de cuisine à emporter : TAKO (26 Rue de Chabrol, 75010 Paris).

2008 

Zoom sur la team : Gabrielle, Floriane puis Floriane et encore Floriane (3 Floriane depuis le début ! À mettre dans un livre de records ?), Victor, Laure, Ahlam, Garance, Anna, Marine, Yann sans cheveu, Nico et bien d’autres personnalités marquent au fil des années le lieu de leur présence.

Création du Café littéraire des dimanches, en collaboration avec Marc Lemonnier. 

Rencontre avec Patrice Valade, client québécois passionné de vin et notamment de Bourgogne, de sacrés quilles sont ouvertes. Une amitié se crée, il sert un jour à Yann à l’aveugle un clos Saint-Jacques 2004 de Sylvie Esmonin. Yann devient fou. C’est le début d’une longue histoire avec la Bourgogne.

Un autre événement du dimanche, avec Charles & Mira : menu Franco-Coréen élaboré avec Yann. Un beau souvenir. 

> Charles & Mira ouvriront leur restaurant à Deauville en 2010, “L’essentiel”. Ils obtiennent leur premier macaron Michelin en 2017.

2009 

Voyage scolaire en Languedoc : Bertrand de Mortillet, domaine de la Prose et les frères Bergasse à Saint-Chinian.

2010 

Voyage scolaire en Bourgogne, focus sur la Côte de Beaune ! Thierry Glantenay et le Domaine Girardin à Santenay reçoivent l’équipe comme des rois, nuitée dans les chambres des vendangeurs. La randonnée du lendemain est splendide, il fait chaud !

Arnaud Fonteix, l’ami du lycée hôtelier, devenu sommelier, rejoint l’équipe du Resto-Zinc des Marcheurs de planète.

> voir portrait sur le blog ici.

2011

Collaboration avec L’EISPI (Ecole Internationale Supérieure de Poésie Inter-contemporaine) : colloques littéraires les dimanches au Resto-Zinc. Une personne s’empare d’un sujet et le présente à l’assemblée : c’est préparé, c’est libre, c’est pertinent. Des sujets aussi variés que les Comics, la poésie dans le vin, la chanson américaine de Walt Whitman, Woodie Guthrie jusqu’à Bob Dylan…

2011 encore

Mémorable et jamais vu : création d’un catch littéraire, La Lucha Libro ! La salle de restaurant est transformée en ring, des catcheurs littéraires s’affrontent en joutes verbales écrites sous contraintes. Le public vote pour les meilleurs textes.

Une carte de sandwichs cuisinés est créée en fonction de la personnalité des catcheurs.

Grande ambiance et effervescence !

2011 toujours

Yann écrit et enregistre une chanson pour les 80 ans de Monique, une figure du quartier et la doyenne du comptoir au Resto-Zinc (La chanson complète à retrouver à 11 minutes ici !). À la même période, Sylvie ne manque jamais une occasion de “se casser la voix”… Une expo originale est installée : des planches de Wake board d’Alexandre, créateur et designer de la marque Akonite.

2012 

Edition d’un livre recueil de photos prises au Resto-Zinc. Un ouvrage encore disponible aujourd’hui, dans la bibliothèque au-dessus du piano face au comptoir en bois. Le goût pour l’image et la passion de Yann pour la photo se révèlent.

2013 

Début des chroniques du chef Jules : un parent ou un ami bienveillant offre au chef du Resto-Zinc un super stylo à encre de chine méga-topissime. Le gars se met à faire des chroniques de ce qui se passe en cuisine d’abord puis au bar. Équipe comme clients deviennent immédiatement accros !  > Extrait du coup de crayon à retrouver sur l’insta du Resto- Zinc ou dans les archives du blog.

Grande évolution du Boeuf bourguignon des Marcheurs de planète grâce à Maître Shifu, cuisinier de l’école d’Alain Chapelle, qui aimait bien passer des soirées au comptoir du Resto-Zinc, et semer l’air de rien son savoir de cuisinier gastronomique.

2014 

Mise en place de la BD-thèque du voisin : Jules, le cuisinier, est un passionné de BD. Il rapporte tous les dimanches une sélection de livres de sa collection, à se partager lors du Brunch.

Rencontre et création de projets avec Elan Mehler, du groupe “TJ and the revenge”. Il organise des journées concerts, appelées Whisky and stew. Le groupe enregistre un live 5 titres aux Marcheurs et part en tournée chez 10 vignerons au mois de Juillet.

2015 

15 ans au Resto-Zinc les Marcheurs de Planète : bal et carnaval ! 

Un défilé déguisé et bruyant dans les rues pour rendre visite aux copains du quartier : le Vin de Bohème, la cave Le 117, la galerie Goutte de terre…Envahissement de la librairie La Manoeuvre, et pour finir bal live orchestré par Los Angelas et par les Josettes noires, une fanfare de 16 filles ! La nuit fut longue et l’événement a marqué les mémoires.

Concours de photos dans l’été : Flash your back avec le T-shirt des marcheurs (Album ici) : Aude Millet remporte un magnum de « Merci la vie” de Xavier Courant et un magnum de Chinon “Les Grézeaux” de Bernard Baudry. Elle tournera un court-métrage – La danseuse et le clown – dans les murs du Resto-Zinc, et offrira lors d’un repas d’équipe ces deux bonnes bouteilles.

Voyage scolaire en Bourgogne, halte à Santenay, pique-nique et dodo chez François Mikulski, la nuit est longue… La dégustation de whisky à Bouzes-les-Beaunes dès 10h le lendemain fut plus facile pour certains (mais qui ?) que pour d’autres… (encore le chef qui fait des siennes?).

2016 

Paris, 106 rue de la Roquette 

Création d’un nouveau lieu du vin : la cave “le Sourire au pied de l’échelle”, sur le trottoir d’en face ! Rencontre et mise en commun de talents. 

C’est le début de la collaboration avec le caviste Jordi Couwenhoven. Portrait de l’homme en podcast ici.

Début janvier, les vœux du Resto-Zinc sont exceptionnels avec la performance du collectif ”Rhizôme” emmené par Maya et Julia alors serveuses du lieu. Un service chorégraphié à voir ici.
En novembre, première édition de l’opération “On perce les fûts de Gaillac nouveau” : quelques mois plus tôt Yann a demandé à Charles Bonnafont du domaine des V Peyres (portrait sur le blog) un tonneau de vin primeur tout spécialement pour la rue de la Roquette. Charles accepte : en septembre il part cueillir les raisins avec son équipe de vendangeurs, et mitonne une cuvée dédiée au Resto-Zinc et au Sourire au pied de l’échelle. Son nom de baptême : ICI ET MAINTENANT.

2016 toujours

Les lundis d’anthologie : une série de concerts acoustiques organisés sous l’impulsion de l’ancien chanteur et actuel photographe Thibaut Derien. D’anthologie car unique, inexistant et non reproductible… Stéphane Batlik, Stéphane Sanseverino, Karpatt, Nicolas Jules, Cédric Boules, Monsieur Roux, Imbert Imbert, Mathieu Boogearts, Fantazio, David Lafore, Frédéric Fromet.
Nouveau voyage scolaire. L’équipe fait du cheval dans les crus de Chablis, au galop ! Nul n’échappera aux courbatures. Dauphine Scalbert la potière du Resto (portrait ici) accueille tout ce petit monde à Lain. Superbe repas sous l’arbre.

2016, 2017, 2018 

12 toiles, 12 artistes. Douze artistes qui peignent en même temps aux Marcheurs, un moment doux-dingue suivi d’une expo et d’une vente aux enchères. Ces expériences, à force de répétition, ouvrent une porte vers un monde d’artistes plastiques. La famille des Marcheurs-Créateurs s’agrandit chaque année .

2017 

C’est au Resto-Zinc que fermente dans la tête d’Elan Melher l’idée du label de Jazz “Newvelle Record”. Aujourd’hui le label est New Yorkais et sa production est d’une qualité exemplaire (ici le lien du site).

Elan Melher and JC, co-fondateurs de Newvelle Record organisent au Resto-Zinc un concert pour la sortie de l’album “Piano Noir”. La salle est transformée, pour accueillir un piano noir (l’album s’appuie sur la nouvelle au titre éponyme “based on an original, specially commissioned short story from best selling author Douglas Kennedy”).

Les ateliers dégustation du Sourire prennent de l’ampleur : le rythme est hebdomadaire, et à la demande des ateliers sur mesure s’ajoutent. Plusieurs intervenants utilisent le lieu.
Voyage scolaire en Champagne, direction l’Aube : accueil de la team par les vignerons Davie Dosnon et Nicolas Laugerotte. Nature calcaire du sol, vinification en fût de chêne, peu ou pas de dosage… de grands vins de Champagne. Jordi gagne la course de Karting, et l’équipe révise la chorégraphie pour la flash-mob prévue pour la soirée de fermeture de juillet du Resto-Zinc (la vidéo d’entrainement ici). Direction la Côte des Blancs et ses Grands Crus, halte au Mesnil-sur-Oger. Visite des caves de Charles, du Champagnes Gimonnet Gonnet.

2017 (encore !)

Atelier écriture & chanson organisé et animé par Arnaud Roman, multi-instrumentiste, auteur, compositeur. À suivre et retrouver dans les Frérots.

2018 

Première édition de “Deux peccables” : un blanc primeur amené en petit tonneau (une feuillettte) pour accompagner le “Ici et maintenant”. Un défi, pour un vin nouveau version blanc sur une base de Mauzac.

Première participation de Jordi au concours du meilleur caviste de France sous les couleurs du Sourire au pied de l’échelle. Une belle aventure qui permet à notre fine langue de continuer d’affuter son palais.

Les toilettes du Resto-Zinc se parent d’un nouveau jeu pour artistes plus ou moins confirmés : les #wcdicaces ! Une dédicace, mais dans les gogs. Michel Tolmer, Franck Margerin, Lolmède, Hervé Duphot, Wandrille, et une multitude de signes cryptés liés à une ivresse plus ou moins talentueuse… Il manque encore à cette collection la participation de Christophe Blain (mais peut-être viendra-t-il un jour avec toi, lecteur ?) !
Année de la 100 000ème assiette poivrée : une tradition depuis l’ouverture, comme une signature théâtrale des assiettes avec un moulin à poivre format géant. L’équipe adore, ça impressionne et amuse à tous les coups ! Portrait du poivrier à lire ici.

EPSON MFP image

2019

Création du podcast “Les sourires du vin” : Yann se jette dans la marre et prend un incroyable plaisir à libérer la parole, avec écoute et empathie. À partager avec bienveillance. Choisis ta plateforme d’écoute ici.

Voyage scolaire #1 : vendanges chez Sébastien Cornille, inauguration de son nouveau pressoir. Rachel et Yann fouleront une partie des Pineau d’Aunis.

Voyage scolaire #2 : direction la rive droite de Bordeaux, et cap sur le Château Mangot ! Face aux falaises de Saint-Émilion l’équipe s’imprègne de ce terroir historique. Barbecue, chants, guitare au Château Langlais, Gérard reçoit en ami. Une belle session de canoë dans un affluent de la Dordogne pour rafraîchir les idées.

Opération sous-bocks illustrés : sous l’influence de Laurent Lolmède, de nombreux grands artistes de la BD franco-belge fournissent des sous-bocks empreints de leur art. Yann participe avec ferveur. L’expo du collectif part à Angoulême et Lolmède tire un recueil de ces dessins. Pour la première fois, un dessin de Yann est acheté !
Nouvelle expo mémorable ! “La revanche des croûtes“: une première mondiale, et bientôt sur France Culture. Des trucs moches ou improbables mais qu’on aime vraiment. Croûte ou pas croûte ? Autant de questions passionnantes qui changent le monde et le regard sur l’art. C’est ici.

2020 

Le podcast “les Sourires du vin” mis en avant par Télérama, le Monde des vins, et la RVF (Revue des vins de France) avec la chronique de Pascaline Lepeltier.

“Les Chanteuses de planète” ou bien “Les Roquette’s” ? Margot, Romane et Rachelle, serveuses au Resto-Zinc, montent un Band et reprennent (entre autres) les Beatles. Le tout accompagné par l’ami Félipé à la guitare. Yeah ! Que de talents! RDV là.

Une fête de la musique pleine d’espoir… que le virus soit un souvenir après des mois de fermeture. Le groupe Karpatt tient la fête au maximum ce soir-là malgré 3 averses copieuses (mais qui ne les empêchent pas de rallumer le feu rue de la Roquette !)

2021 

Création de la box abonnement

“Jus de box” : un service d’abonnement et de livraison d’une sélection de cuvées, avec vidéo dédiée sur une chaîne Youtube “Caviste le Sourire au pied de l’échelle”. –> ici là BOUM 
Création d’un nouveau site Internet en forme de terroir où poussent et germent les idées et les projets. Graphismes et dessins du nouveau site par Gabrielle et réalisation par Fred Rogé. Par ici.